Les phénomènes naturels que sont l’érosion et les marées de tempête ont toujours fait partie de la vie dans la Péninsule acadienne. Cependant, des habitants de la Péninsule acadienne remarquent que la mer semble monter plus haut et que les marées de tempêtes inondent des superficies plus importantes que par le passé. Des résidents de bords de mer trouvent qu’ils perdent de plus en plus de terrain à cause de l’érosion. D’autres remarquent que les hivers semblent plus doux et que la mer gèle moins vite ou moins longtemps. Les données disponibles confirment ces observations.


Voici des exemples de ce que l'on observe déjà


Température
La température moyenne de l’air enregistrée en janvier, février et mars à la station météorologique d’Environnement Canada de Bas-Caraquet a augmenté d’environ 3ºC de 1985 à 2011.
FIG changement temprature
Moyennes trimestrielles (janvier, février, mars) de la température de l’air enregistrée à la station météorologique d’Environnement Canada de Bas-Caraquet, NB. La figure montre une augmentation significative d’environ 3ºC de la température de l’air hivernale, sur une période de 26 ans.


Niveau de la mer
Le niveau moyen de la mer a augmenté de 10 cm de 1973 à 2011 à Escuminac où se situe le marégraphe le plus près de la Péninsule acadienne.

FIG changement niveau marin
Moyennes annuelles de hauteur d’eau enregistrées par le marégraphe d’Escuminac, NB (Environnement Canada) montrant une augmentation hautement significative de 10 cm depuis 1973.


Tempêtes
La tempête de janvier 2000 a nécessité l’évacuation de plusieurs maisons, inondé des routes, causé des dommages aux propriétés et de l’infiltration d’eau salée dans des puits.

À Le Goulet, des inondations ont eu lieu en 2000 et en 2010. En 2000, près d’une trentaine de maisons et de puits ont été endommagés par l’intrusion d’eau salée. Une rue a été fermée et des résidents ont dû être évacués de leur domicile.
FIG Acadie Nouvelle tempête 2010

D’autres tempêtes depuis, comme celles de décembre 2010, ont aussi causé des inondations, des dommages et de l’érosion à plusieurs endroits dans la Péninsule acadienne.


Érosion
Les taux d’érosion moyens des côtes de la Péninsule acadienne varient selon le type de côte et l’exposition aux vagues.

Plages : 0,32 à 1,01 m/an
Dunes : 0,35 à 1,20 m/an
Falaises : 0,18 à 1,17 m/an

img plage facterie bastien
La plage de la facterie à Bastien à Rivière-du-Portage a reculé de 22 m de 2007 à 2012. C’est un des endroits dans la Péninsule acadienne où l’érosion est la plus importante. Photo et données de Dominique Bérubé, Ministère du Développement de l’énergie et des ressources du Nouveau-Brunswick.

Déplacement des côtes
Voyez des exemples de déplacement des côtes de 1944 à 2012 dans la Péninsule acadienne. Faites bouger les flèches !



Caraquet

 



Pigeon Hill

 



Ste-Marie-St-Raphaël

 



Ste-Marie-St-Raphaël

 



Anse-Bleue

 



Chemin des chalets, Maisonnette

 


Dune de Maisonnette

 

Sources :

Stervinou, V., Mayrand, E.,Chouinard, O. et Thiombiano, A. N. 2013. La perception des changements environnementaux : le cas de la collectivité côtière de Shippagan (Nouveau-Brunswick, Canada). VertigO - la revue électronique en sciences de l'environnement [En ligne], Volume 13 Numéro 1. URL : http://vertigo.revues.org/13482 ; DOI : 10.4000/vertigo.13482.

Ministère de l’environnement et gouvernements locaux du Nouveau-Brunswick. 2017. Érosion côtière. http://www2.gnb.ca/content/gnb/fr/ministeres/egl/environnement/content/changements_climatiques/content/indicateurs_des_changements_climatiques/indicators/eau/erosion_cotiere.html

Érosion et inondation
Dans l’exemple ci-dessus, voyez l’évolution de l’érosion de la côte à Pigeon Hill de 1944 à 2012. Faites bouger les flèches !

Un processus rigoureux

Scénarios et risques

icon scenario
Connaître les risques de dommages et à la santé humaine posés par l’érosion et les inondations.

Cartes et zonage

icon cartes
Délimitation des zones en fonction des scénarios et reccomandations.

Priorités et stratégies potentielles

icon priorites
Priorisation des enjeux dans les zones à risques.

Évaluation et sélection de stratégies

icon evaluations
Réalisation d’études plus poussées pour certaines mesures d’adaptation.

Plans de mise en oeuvre

icon plan
Définition des détails de quand et comment les actions seront réalisées.

Progression du projet

Suivez la progression du projet dans votre communauté à l’aide de la carte interactive.

Visionner la carte

Pistes de solutions

L’adaptation aux changements climatiques requiert la mise en place de plusieurs mesures complémentaires sur un même territoire pour assurer une véritable sécurité à la population et aux infrastructures. Voici des pistes de solutions.